Autonome chez moi

Rester autonome dans son logement

« Silver-surfers »

E-commerce et « Silver-Surfers »

Les « Silver-Surfers », seniors de plus de 65 ans sont de plus en plus des adeptes des nouvelles technologies. Ils aiment surfer sur internet, ils adorent le e-commerce…

 47,7% des plus de 50 ans sont connectés, soit 10 500 000  internautes.

Aujourd’hui, pratiquement 1/3 des 65 ans et plus, surf sur le net . Il sont huit fois plus nombreux qu’il y a 10 ans à se connecter sur internet.

Selon l’observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, institut spécialisé dans l’étude des médias, la catégorie des internautes « Silver-Surfers »  a connu un véritable boom au cours des dernières années…

C’est chez les seniors que la pratique de l’achat en ligne croît le plus rapidement…

Pour en savoir davantage :

https://actu.fr/ile-de-france/melun_77288/les-silver-surfers-retraites-et-connectes-2_7038045.html

https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-seniors-de-plus-en-plus-presents-sur-internet-et-les-reseaux-sociaux-1467193237

http://www.france5.fr/emissions/la-quotidienne/a-la-une/numerique-des-seniors-de-plus-en-plus-connectes_218443

http://www.rtflash.fr/internet-decennie-marquee-par-l-avenement-silver-surfers/article

 

Liens sociaux

 

Pendant le confinement, les seniors gardent le moral et sont de plus en plus devant leur ordinateur, tablette, téléphone.  Par exemple, 46 %  ont utilisé  Whatsapp, Skype, Zoom …. pour le 1 ère  fois.

https://observatoire-des-seniors.com/46-des-seniors-ont-utilise-whatsapp-pour-la-premiere-fois-pendant-le-confinement/

Les nouvelles technologies ont permis d’augmenter les interactions et réduire l’isolement. Que ce soit l’ordinateur ou le téléphone portable, les technologies ont permis de créer du lien social pour nous rapprocher de nos familles et de nos amis.

41 % du public interrogé pendant la pandémie  a d’ailleurs acheté un nouvel ordinateur,  une nouvelle tablette , un autre téléphone. Outre l’envoi de messages, les personnes âgées de 45-54 ans et de 55 ans et + déclarent que la pandémie a changé leur façon d’utiliser leur téléphone ou autres appareils .